Illusions ou vérités ?

Publié le par Béatrice

"La vie a besoin d'illusions c'est à dire de non vérités tenues pour des vérités. "
Nietzsche
Même 400 ans après on en découvre encore que certaines vérités sont peut-être des illusions. Par exemple, le petit monde de la littérature a été mis en émoi par la révélation suivante : Molière ne serait pas l'auteur de ses pièces, et même pire, Molière n'aurait en réalité rien écrit du tout. Alors, quand on trouve que 40 ans après c'est trop tard, que dire des 400 ans ? Et pourtant... C'est parce qu'avec les moyens techniques actuels des chercheurs en lettres ont découvert que l'écriture de Molière ressemblait étrangement (vocabulaire et tournures de phrases) à celle de Corneille. On peut imaginer que ce dernier, réputé dans l'art de la tragédie, voulait, par goût écrire des comédies mais craignait peut-être pour sa réputation. Du coup, 23 des 32 pièces de Molière seraient l'oeuvre de Corneille. Étrange, non ?
Ce serait donc la supercherie du millénaire ? Que penser alors de ce qu'on appelle le "génie de Molière" ? Que penser du temps qu'on a passé à étudier les pièces de quelqu'un qui peut-être ne savait même pas écrire ? Que penser de la fameuse légende de Molière mort sur scène ? Légende qui fait encore rêver certains artistes... On ne sait pas... On doute. Personnellement, j'aime beaucoup les pièces de Molière (et je n'aime pas Corneille) et ça me fait drôle de penser que finalement on nous aurait menti depuis 4 siècles. Mais après tout, peu importe... Quelqu'un a bel et bien écrit ces pièces et ça n'enlève rien à leur valeur. Jean-Baptiste Poquelin, alias Molière, n'était peut-être qu'un simple acteur, un simple interprète et pas un génie de la littérature... Bon, tant pis... Bien sûr, personne n'a la preuve formelle mais il y a maintenant un petit doute qui, finalement, ne change pas grand chose à l'Histoire. On continuera de croire que Molière était un génie du théâtre, avec cette petite arrière pensée, avec ce petit doute qui n'est peut-être rien d'autre qu'un caprice de chercheurs qui ont voulu faire joujou avec l'informatique... Et puis, les chiffres, c'est bien connu, on peut tout leur faire dire. Mais quand même.

Dans le monde des fans, les illusions que l'on prend pour des vérités sont légion. On a toujours dit que Claude François était généreux, qu'il n'aurait jamais trahi son public, qu'il était un perfectionniste dans l'âme... Et ça, puisque ça a été dit depuis toujours, les fans le croient. Mais depuis quelques temps, on dit aussi que peut-être il aurait simulé un malaise pour se faire de la pub à un moment où son succès était un peu en baisse. Et là, parmi les fans c'est un scandale. "Quoi ? Claude nous aurait menti ? Impossible ! Il aimait trop son public pour le trahir." Ils s'imaginent qu'un mensonge peut remettre en cause une carrière, ils considèrent qu'il s'agit d'une trahison envers eux... Ils pensent que toute la légende d'un artiste est la seule et unique vérité et tout ce qui va à l'encontre de cette légende ne peut être que mensonge et calomnie.... Personnellement, quand j'avais 15 ans, j'aurais sûrement réagi comme ça, j'aurais refusé de voir un seul défaut à mon idole mais aujourdhui, je ne pense plus que l'homme coïncidait avec l'image publique affichée et donc, je me dis que "Pourquoi pas ?"... On n'arrive pas au sommet sans se compromettre au moins une fois. Cela fait-il pour cela de l'artiste un sale menteur ? Les fans ont tendance à oublier qu'un artiste ne leur montre que ce qu'il veut bien leur montrer et que tout ce qui se passe en coulisses doit rester secret parce que le secret fait partie de l'illusion.

Pour d'autres informations relatives à ce sujet : http://petitreveur.over-blog.com/article-7026932.html

Publié dans Artistes

Commenter cet article