Ma vie après l'ACF...

Publié le par Béatrice

Voilà maintenant un peu plus d'un mois que l'Amicale Claude François est fermée. Le choc et la déception du début sont passés. Étant donné le temps que j'ai passé à m'occuper de ce forum, je pensais sincèrement que je ressentirais un énorme vide en le perdant et puis, finalement, ce n'est pas le cas. Je m'attache à compléter ce blog et j'y prends beaucoup de plaisir. Je parcours d'autres blogs et je trouve ça très agréable aussi. Mais surtout, j'ai le sentiment d'être vraiment libre alors que je ne l'étais pas complètement sur l'ACF... Tant que j'y étais, je n'avais pas conscience d'être entravée mais maintenant, je le ressens. Ici, je peux dire ce que je veux, comme je le veux sans penser que un tel ou un tel va prendre mes propos comme ci ou comme ça et m'en tenir rigueur, m'insulter, ou je ne sais quoi ( même si en théorie tout peut arriver, bien sûr). Ben oui, il y a des gens qu'il ne faut pas froisser, pas trop déranger donc, il faut y mettre les formes même si eux, on le sait, ne les mettent jamais et ne se soucient guère de la bienséance que les administrateurs, s'ils font correctement leur boulot,  essaient pourtant d'avoir toujours à l'esprit... ça ne veut pas dire que sur mon blog, je vais dire n'importe quoi et me permettre des choses que la morale réprouve. C'est juste qu'ici, je ne suis plus "Béatrice la modératrice ou la co-administratrice de l'ACF"... je suis simplement moi. Ma parole est à moi, libre et franche, sans aucune épée de Damoclès au dessus du clavier ou pire, de ma tête... Si certains lecteurs ne sont pas d'accord avec moi, ça ne concerne plus tout un forum et ça ne risque plus de nuire à tout un groupe puisque je ne suis désormais représentative que de moi-même. 

Je regarde avec une distance amusée ce qui ce passe sur l'autre forum et je me dis que j'ai bien de la chance de ne plus être vraiment dans ce milieu des fans dont je tâche de m'extraire petit à petit. J'en vois s'indigner, se choquer, vociférer encore et toujours pour les mêmes bêtises, les mêmes gamineries. J'en vois d'autres avoir un soupçon de ras le bol face à certaines attitudes mais s'écraser comme des carpettes craignant le courroux des "grands patrons" du forum, vous savez, ceux à qui il ne faut surtout pas déplaire, ceux qui se permettent d'humilier les autres mais à qui on ne doit jamais toucher, que l'on ne doit jamais contrarier... je les regarde pédaler dans la semoule pour trouver des sujets de discussion, j'admire leur inventivité lorsqu'ils trouvent un jeu pour amuser les foules, jeu que nous avions nous mêmes exploité et que certains (qui jouent maintenant) trouvaient inintéressant...  

Alors, ils ont changé la tapisserie et les moquettes, ils ont déplacé certains meubles et investi dans une nouvelle déco assez sympathique au demeurant mais, ce sont les même locataires qui restent à l'intérieur et l'ambiance est toujours aussi pourrie : pensée unique, dictature  de l'esprit, jugements de valeur sans aucun fondement. De temps en temps, un ou deux sortent du lot et osent affirmer leur opinion même si elle va à contre courant... mais très vite, ils rentrent dans le rang et s'excusent d'avoir "mal pensé"... et là, bienveillantes, les autorités les félicitent en leur disant qu'ils ont le droit de penser comme ils veulent à condition de ne jamais le dire en public...

Alors, très vite, je reviens prendre l'air ici...leurs frasques me distraient encore un peu, pour le moment... vu de l'extérieur, de très loin, c'est un spectacle comme un autre mais les dialogues creux, insipides et répétitifs ainsi que les jeux de scènes ou les effets de manche immuables finiront tôt ou tard par lasser la spectatrice que je suis devenue.


Donc, par rapport à l'ACF, des regrets ? Non, toujours pas. Des remords ? Encore moins. Un bilan peut-être ? C'était génial le temps que ça a duré mais justement, il était temps pour moi (et pour d'autres) de passer à autre chose et de retrouver une certaine liberté que, malgré moi et sans m'en rendre vraiment compte, j'avais en partie perdue.

 

Publié dans Lettres d' être

Commenter cet article

FRED 14/11/2007 22:22

Heureux pour toi de le lire... mais pour être tout à fait sincère, je n'y crois pas trop. Tu es peut être libre, mais ne me dis pas que régulièrement, tu ne penses pas au forum ?Tu t'es... bien plus que d'autres investie dans cette aventure. Et je suis certain que malgré cette liberté retrouvée, tu y as perdu quelques plumes. Je ne dis absolument pas ça pour "retourner le couteau dans la plaie", mais je reste persuadé qu'avec :1. Une équipe soudée et éventuellement renforcée2. Et des membres plus actifs et pas forcément plus nombreuxNous aurions eu encore de belles années devant nous. Je ne suis pas d'accord avec ce que Serge dit car nous avions encore beaucoup de projets...Dire qu'on a tourné la page : ok ! Mais personnellement, te dire que j'ai des remords : non... mais des regrets : oui !

Béatrice 15/11/2007 20:02

Détrompe toi Fred... l'ACF et le monde des fans c'est fini pour moi et j'en suis heureuse !!! Seuls les amis que j'ai rencontrés grâce à l'ACF comptent désormais... et ça n'a pas de prix donc, rien que pour ça, l'ACF reste comme je l'ai dit une superbe expérience... pour le reste, les jalousies, les critiques, les insultes... je m'en serais bien passée... trop de fans de Claude François sont malsains, mauvais, avec un sale esprit... je n'en veux plus...

fred-potines 14/11/2007 18:57

je ne m'étais jamais posé de questions particulières sur les fans clubs et leur fonctionnement.. ce que je découvre à travers tes articles me rendent...perplexe..!  que les fans puissent à ce point se bouffer le nez...Enfin... comme dit Serge, tu es passée à autre chose, et tu t'es libérée de ce que finalement te pesait... tu as eu du mérite de supporter ça  !!

Serge 14/11/2007 18:05

Quelques remarques si tu veux bien.ACF était à bout de souffle depuis bien longtemps avant qu'il ne ferme ses portes.Ce n'est pas une critique, c'est un constat.Les sujets étant tous épuisés, il était difficile de continuer la route ainsi. Oh bien sûr, on pouvait toujours passer son temps à voter pour lui, pour qu'il reste aux yeux des autres le meilleur, et bien même cela n'a pas fonctionné.Et puis "Euréka" ! L'affaire ! Oui l'affaire.Comme pourrions nous attirer vers nous un tas de gens qui seraient attendris par cette histoire d'insultes dirigée vers le webmaster ?Simple, laissons aux yeux de tous en première page s'il vous plait pendant plusieurs semaines les larmoiements, les suppliques, les désespoirs, les appels,afin de reconquérir les fans qui reviendraient surement grossir les rangs faméliques du forum dont je faisais partie je le signale en passant;Et bien non ! Ce fût la Bérézina ! Pas grave, allons sur "Youtube" faire de la pub pour le forum avec le titre racoleur "Les vrais circonstances de la mort de Cloclo"Un bide ! Et puis le coup de grace.Clocloweb tel le phénix renait de ses cendres.C'est le KO ! Notre forum est laminé.Aujourd'hui, Clocloweb est le seul gros forum du net, et ACF n'existe plus.Tu as bien raison Béatrice de te détacher de ces liens, il faut passer à autre chose.Bonne soirée.

agn�s 14/11/2007 17:22

c'est tout ce qu'on te souhaite, de te sentir libre. Après ça t'aidera à construire autre chose avec plus d'enthousiasme et de recul. Et ton bras aujourd'hui, ça va mieux? Bisous