Les "joies" de l'administration...

Publié le par Béatrice

Avant d'avoir un accident du travail, il faudrait se renseigner correctement pour les papiers parce que là, j'ai l'impression de jouer à compléter une collection, comme quand j'étais gamine et que je faisais des tractations dans la cour de récré pour récupérer les images qui manquaient à mon album de l'île aux enfants ou de Candy... 

N°1 : le 13 octobre, j'arrive aux urgences le bras en puzzle et je signale à je ne sais plus plus qui que l'accident que j'ai eu est un accident du travail... seulement voilà, c'était à l'heure de midi et y'avait un changement de service... donc, au bout de quelques minutes, internes et infirmières étaient tous différents. Moi, comme une idiote, j'attendais qu'ils remettent mon bras en place et du coup, j'ai dû omettre de signaler à nouveau que c'était un accident du travail. L'après midi se passe, ils finissent par m'endormir pour pouvoir jouer au puzzle tranquillement avec mon bras et me transportent dans un autre service... Évidemment, shootée à la morphine et après l'anesthésie, j'ai encore dû oublier  de dire "hep... accident du travail !"... le lendemain, dimanche, je sors et on m'apporte une feuille verte d'arrêt de maladie... et je m'en vais... Comment je pouvais savoir, moi, que la feuille de maladie quand c'est un accident du travail elle est bleue et pas verte ? Aussi bizarre que ça puisse paraître, je n'ai jamais eu d'accident de travail avant... doit-on connaître par coeur toutes les formalités de tous les cas de figure même quand on n'est pas concerné ?

N°2: Comme je ne pouvais pas écrire et donc pas remplir les papiers, ma mère se charge de tout et envoie tout le plus rapidement possible (c'est marqué sur les feuilles dans les 24h) à la mutuelle. 

N°3: L'assurance me réclame la feuille d'arrêt de travail, celle que j'avais envoyée à la mutuelle, pour faire les choses dans les règles le plus vite possible ! Je rappelle donc la mutuelle pour récupérer une copie de cet arrêt de travail que j'avais expédié deux jours avant. La dame me dit "Ah ben non hein, on peut plus y avoir accès nous... c'est dans un dossier."... ben si c'est dans un dossier ? Les dossiers c'est pas fait pour mieux retrouver les documents ? Ah, j'croyais... ici, rangé c'est classé. Ad vitam eternam. Waow ! Quelle efficacité, rangé, classé et bouclé en deux jours ! Je sais pas pourquoi mais mon p'tit doigt me dit que si je lui avais dû de l'argent elle aurait réussi à déclasser ce foutu dossier classé, mais pas de mauvais esprit, c'est pas mon genre... Bref, passons. Prise soudain d'un doute, j'explique l'histoire de l'accident du travail et là, elle me dit que si c'est un accident du travail faut remplir un dossier et leur renvoyer TOUS les documents que j'aurai à l'avenir à eux et à personne d'autre. Deux jours après je reçois le dossier... Bien... Je peux toujours pas écrire mais au moins j'ai le dossier, sous le coude, si je puis dire.

N°4: l'inspection académique me réclame tous les justificatifs et râle parce que je n'ai rien envoyé... Ben comment je pouvais savoir, encore une fois, qu'il fallait leur envoyer des trucs à eux ?  Ils me demandent de remplir un dossier que je n'ai pas reçu et je leur explique que de toute façon, je ne peux pas écrire... ça ils comprennent pas trop apparemment. Là, la dame me dit que c'est à eux et à personne d'autre qu'il faut expédier tous les papiers que je reçois... je lui parle de la mutuelle et elle me dit "Ah ben non, hein, faut rien envoyer à la mutuelle.... vous nous envoyez tout à l'inspection académique, hein..."

N°5: j'arrive à écrire, je remplis le dossier de la mutuelle quand même parce que je suis obéissante et que la première dame m'avait dit de le remplir. J'envoie tous les papiers comme convenu. Je remplis aussi le dossier pour l'inspection académique... à chaque fois, faut des pages et des pages d'infos mais bon, c'est pour la bonne cause...

N°6: la mutuelle, qui m'a fait remplir un dossier "accident du travail" me renvoie TOUS les papiers parce que, devinez quoi, ils ne gèrent pas du tout "le risque accident du travail", comme ils disent, donc, ça ne les regarde pas et ils m'ont tout réexpédié ! Pourquoi elle me l'a pas dit l'autre au téléphone ?Pourquoi je me suis cassé le ... popotin à remplir un dossier dont ils ne veulent pas... elle savait très bien qu'ils ne gèrent pas ça, non ?... A croire qu'ils voulaient juste avoir le plaisir de le classer dans un dossier qu'on ne peut plus ouvrir... Ou alors, ils sont comme moi, ils débutent en matière d'accident du travail...

N°7: l'inspection d'académie me reproche de ne pas avoir envoyé un arrêt de travail bleu mais un vert... eux, ils voulaient un bleu... c'est vrai qu'ils sont plus jolis les bleus... je reconnais. Donc, je retourne à l'hôpital chercher un certificat bleu... et là, la secrétaire me dit "ben pourquoi vous ne l'avez pas signalé que c'était un accident de travail ?"... J'explique que, à ce moment là, j'avais surtout à l'esprit mon coude en vrac et que je ne me souviens plus trop à qui j'ai dit quoi... que de toute façon, c'est aux urgences que j'ai atterri au début, qu'ensuite on m'a transférée en orthopédie alors que j'étais un peu dans le coltard, et qu'en plus je suis sortie de l'hôpital un dimanche... là, elle me dit que le week end, ils donnent rarement les bons papiers parce que ce sont les internes qui s'occupent de tout et qu'ils ne font pas toujours bien les choses, surtout quand les patients les renseignent mal... et paf ! 

N°8: je continue de surveiller ma boîte aux lettres au cas où il leur faudrait (à qui, je ne sais pas) un papier rose, jaune ou même arc-en-ciel.. au point où j'en suis plus rien ne m'étonnerait...

Moralité, la prochaine fois, s'il y a une prochaine fois (ce que je ne souhaite évidemment pas) faudra que je réfléchisse à toute la paperasse avant de m'occuper de me soigner parce que visiblement c'est ça qui compte...
 faut savoir choisir ses priorités dans la vie !

Publié dans Coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nea 16/11/2007 08:38

ben y a pas une secrétaire qui s'oocupe de gérer tout ça dans ton bahut?

Béatrice 16/11/2007 11:02

Ben non Néa, la secrétaire me téléphone pour me dire les exigeances de l'inspection académique et c'est tout.

fred-potines 16/11/2007 07:10

Tu viens d'expérimenter le célebre dicton : "pourquoi faire simple quand on peut  faire compliqué" ! en Francr nous sommes les champions..!!biz

Béatrice 16/11/2007 15:47

champions hors catégorie, ça en devient risible si ce n'était pas si dramatique.

agnès 15/11/2007 21:51

c'est un peu les 12 travaux d'Astérix, super dessin animé, tu l'as déjà vu? Et ça me rappelle des examens que j'ai du faire dans un hôpital qu'on a arpenté en long en large et en travers, du rez-de-chaussée au 11e étage... 3h  durant pour 2 consultations de 15 mn chacun ! il fallait un autocollant rose pour aller voir tel docteur au 11e, le secrétariat des autocollants rose se trouve au-res-de-chaussée, il faut attendre que la personne soit dispo... idem pour le 2e docteur... je te passe les détails, enfin je comprends ton état d'esprit, on hésite entre rire ou hurler ! bisous

nane528 15/11/2007 18:32

Mon dieu  au secours l'administration c'est une calamitéAmitiéAnne