Halte à la contagion !

Publié le par Béatrice

L'orthographe, c'est ma partie, on est d'accord. Déjà à l'école primaire, j'étais plutôt douée et j'aimais bien ça surtout. En général, pas trop de fautes dans mes dictées et quand j'en faisais, j'étais suffisamment vexée pour ne plus les refaire par la suite... Je me souviens d'un jour, au collège, où j'étais persuadée d'avoir su écrire l'expression "il s'agit" que j'avais écrite sans l'apostrophe comme s'il s'agissait du verbe "sagir"... Et je tenais tête à ma mère lorsqu'elle m'expliquait que ce verbe n'existait évidemment pas. Une fois devant le mot écrit correctement, je me suis inclinée et plus jamais je ne l'ai mal écrit. Et il y en a quelques autres comme ça...

Etre prof de français, ça ne met pas à l'abri de quelques doutes par ci, par là et il me faut parfois réfléchir (pas 3 heures non plus mais quand même) en particulier lors d'accords très spéciaux comme par exemple celui des verbes pronominaux (je les déteste ceux-là !). Et puis, lorsque je tape un texte, ici par exemple, je ne suis pas à l'abri non plus des fautes de frappe mais ça, contrairement à ce que certains cons peuvent penser, c'est pas des fautes... et ça ne prouve pas qu'on a eu son diplôme dans un paquet de lessive (souvenir d'une remarque faite sur un forum par une illettrée qui avait, pour une fois, aperçu une faute dans un de mes messages). D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais c'est très difficile de les repérer, nos fautes de frappe, même en se relisant tellement on est persuadé de ne pas les avoir faites justement. Il me faut souvent relire mes articles après plusieurs jours afin d'avoir un oeil plus ouvert sur tout ça...

Mais, de plus en plus, je fais des fautes de français, des fautes graves. Même en écrivant sur du papier ! Des fautes du genre "les enfant ", ou alors "On va débarrasé la table", ou bien "il est abonner"... et vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point ça m'agace. Et lorsque je viens de corriger un paquet de rédactions, c'est absolument horrible... Même en fin de correction d'ailleurs, lorsque j'en arrive au déchiffrage des dernières copies, je ne sais plus écrire... quand on voit 20 ou 30 fois le mot "langage" écrit "language", on est prêt à se jeter sur le premier dico venu pour vérifier ce qu'on a toujours su et que normalement on n'aurait jamais dû oublier ! Ben si... Je suis contaminée par mes élèves, par le net, par tous ces gens qui écrivent comme des cochons, qui considèrent que le langage SMS c'est ça le vrai français... J'en ai marre !!! Je ne veux pas leur ressembler et écrire dans quelques années :"tkt, j'tm mn cherie, bizoux tous pleins"... Qu'on m'achève avant cette décrépitude, par pitié ! (là, je sens que je n'aurais pas de mal à trouver des volontaires parmi les principaux concernés par les fautes...).

Non, non (et pas "nan, nan"), il faut que je trouve le vaccin qui m'évitera ce drame... C'est pas possible autrement...  Prévenez-moi le jour où vous verrez ici une multitude de fautes qui ne peuvent pas être des fautes de frappe !!!

ps : J'ose espérer que dans cet article sur l'orthographe je n'ai pas dépassé mon quota de fautes diverses et variées... je me relis fébrilement avant de valider et je croise les doigts...

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article

Hélène 04/11/2008 21:31

:0036: Je n'ai pas compris "tkt". Je ne suis pas prof de français, mais je suis comme toi, je déteste les fautes d'orthographe. Il y a quelques années, je faisais faire des dictées à mes enfants. Tu sais, j'en ai 4 (enfants). A la fin, il m'arrivait de ne plus savoir écrire des mots tout simples. Obligée de prendre le dictionnaire... Rrrr... Ces gosses !!! Moi, mon problèmes, c'est : tout, tous, etc... Je ne sais jamais lequel utiliser. C'est bête, hein ? Mais j'ai toujours aimé le français et eu horreur des maths :0036:

monbricabrac 27/10/2008 08:00

J'ai le même problème...et ça me désole.

réa 24/10/2008 15:41

on dirait que c'est ta hantise les fautes d'orthographe !je n'en ai pas vu dans cet article, mais, je ne pense pas être une référence en la matière. autant j'aime la langue française, autant j'ai un mal fou à me plier à son orthographe... mais je me soigne.et pour ce qui est des fautes de frappe, c'est vrai que ça arrive bien souvent et surtout, bien malgré nous !bisous et bon week-end !

Vivien 23/10/2008 13:13

Il y a moi aussi pas mal de mots pourtant courants qui me posent régulièrement des problèmes. Par exemple, "seulement" ! Combien de fois j'ai été obligé d'aller voir sur Internet si on l'écrivait "seulement" ou "seuleUment" ! Et y'en a bien d'autres ! "Langage"... il m'arrive aussi de ne plus savoir si il y a un "u" ou non.Il y a également "auprès" qui m'ennuie profondément. J'ai beau le taper un million de fois, il m'arrive encore de douter de son orthographe "auprès" ou "au près" ?Si jamais j'ai d'autres exemples à fournir je te le ferai savoir !

p1prenelle 23/10/2008 09:15