...

Publié le par Béatrice

A quoi pouvait-il penser ? Que se cachait-il derrière ses sourires ou même ses éclats de rire ce matin ? Derrière son attitude toujours aussi insolente, voire provocatrice ?Il ne laisse rien paraître et pourtant sa mère a été enterrée hier matin. Elle est morte dans des circonstances tragiques. Le gamin a 14 ans et il ne semble pas touché. Il a conservé ses habitudes, peut-être comme autant de liens avec l'avant-drame... ne rien changer pour pouvoir faire comme si rien ne s'était passé.

C'est un élève perturbateur. Je le connais depuis 3 ans. Il est capable d'être odieux. Toujours dans la provoc'. Il ne fait rien en classe. A peine s'il ouvre son cahier. Et, la semaine dernière, à la rentrée des vacances de Noël, je l'ai trouvé plus calme, moins arrogant, plus gentil, presque respectueux. Mais un peu triste aussi. Je n'ai pas cherché à en savoir plus. J'ai pensé qu'il était fatigué, peut-être même un peu malade en cette période... Et en fin de semaine, j'ai appris ce qui était arrivé à sa mère. Ça m'a fait un choc. Je n'avais vu cette dame qu'une seule fois mais, quand on a un gamin en cours depuis plusieurs années, ça fait quelque chose. Même lorsque le gamin en question vous fait tourner en bourrique depuis 3 ans...

Oh, bien sûr, il a un certain rôle à tenir au collège et il le joue à merveille. Il ne laisse rien paraître. Alors, ce matin, je l'observais... me demandant ce qui pouvait bien passer dans sa tête. Que ressent-il ? Où trouve-t-il cette force (ou cette inconscience ?) qui lui permet de faire comme si de rien n'était... Réalise-t-il vraiment ? Ou bien est-il vraiment "soulagé" parce qu'il était apparemment en conflit avec sa mère ? Réalisera-t-il plus tard ? Quelles conséquences ce drame aura-t-il sur sa vie ?

Chacun réagit à sa façon dans ce genre de situation tragique. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réaction. Il y a simplement une maman qui est morte et un fils qui ne la reverra plus.

Publié dans Carnet de prof

Commenter cet article

petite noire 08/02/2009 21:47

A mon avis, il a pris un coup, mais chaque personne a une réaction différente face aux chocs.

Béatrice 09/02/2009 12:02


Oui, il faut parfois le temps de faire le deuil et de réaliser aussi.


le majeur 18/01/2009 17:06

j'ai eu un ami qui avait perdu sa mère vers 11 ans je crois.  le portrait du jeune garçon que tu fais correspond vraiment à celui du garçon que j'ai connu. tout dans l'apparence et la provoc. mais aussi complètement bousillé à l'intérieur : tellement préocupé par son image de caïd qu'il n'avait jamais pris le temps de faire son deuil... une vie complètement foutue en l'air...j'espère que ton élève apprendra à extérioriser.

Béatrice 18/01/2009 17:25


Il faut l'espérer oui.


Marie 14/01/2009 19:08

Il est impossible de savoir comment gérer la douleur, le manque, le vide, le besoin, chacun ses armes, chacun  ses moyens...C'est propre à son vécu, ses ressentis persos, il n'y a pas de bon ou mauvais moyen... et on se sent si impuissant... ...Mais que c''est jeune pour déjà affronter les douleurs de la vie :-(