Au fil des chansons (5)

Publié le par Béatrice

Nous voici à la moitié de mes souvenirs musicaux et pour fêter ça, une chanson qui me rappelle un moment très fort : "Les jardins du Ciel" de Jaïro. C'est la chanson que nous avions interprétée avec l'école pour la fin de l'année scolaire 1980. J'adorais cette chanson et les instits des deux classes de CM2 l'avaient choisie pour le grand spectacle de fin d'année, qui devait avoir lieu dans une vraie salle de spectacle et tout.

Les répétitions avaient lieu le samedi matin. Mon instit était particulièrement réticente à tout ce qui n'était pas purement scolaire et j'irais même jusqu'à dire qu'en dehors des maths et du français, nous ne faisions jamais aucune autre activité. Mais, là, c'était l'école qui organisait et elle était bien obligée de s'y plier.

A l'époque, je n'avais pas encore tous les complexes que j'ai pu développer par la suite et j'étais même, au contraire, assez disposée à me mettre en avant pour toutes sortes de trucs. A Noël, j'avais joué le rôle de Marie dans la crèche et là, tout naturellement, je m'étais proposée pour faire le "solo" de la chanson, c'est à dire tous les couplets parlés. Nous devions tous être habillés à peu près pareil. On nous avait demandé un pantalon bleu marine et un haut blanc... ça faisait très chic tout ça...

Le jour du spactacle, on était sur la grande scène. Je me souviens que j'avais été étonnée du fait qu'on ne voyait pas vraiment les gens dans la salle. Ça faisait plutôt gros trou noir... J'avais le trac et puis, chanter dans le micro, je trouvais ça compliqué aussi... Dans la salle, il y avait mes parents, bien sûr, mais aussi ma grand-mère, qui, je suppose, n'avait pas eu le choix et était venue. J'avais le trac, évidemment... mais, c'est une sensation pas désagréable du tout que j'aime finalement assez, je crois. Et puis, cette idée de chanter me plaisait au plus haut point. Notre spectacle a été une réussite mais bon, dans ces cas là, les parents sont bon public, même si c'est pas terrible, ils applaudissent et sont tout contents de voir leur progéniture se produire sur scène.... Dommage qu'à l'époque on n'avait pas les moyens actuels. Pas de films, rien. Mes parents n'avaient même pas dû penser à l'appareil photo ce qui fait qu'il ne me reste rien de cette journée, à part le souvenir de cette chanson qui me donne encore des frissons chaque fois que je l'entends...

Publié dans Lettres d' être

Commenter cet article

MamanCelib 22/06/2009 21:59

Un très joli souvenir...

Marie 22/06/2009 21:12

Idem idem idem...incroyable.... que de souvenirs... finalement ces madeleines que l'on découvre chez les autres nous rappellent souvent quelque chose.... et on se diot ah oui... ça aussi je connais...:-)))

yentl 22/06/2009 20:55

Ohhh, j'avais presque oublié cette chanson, mais en l'écoutant, je me suis étonnée de me souvenir des paroles... Beau rappel, merci beaucoup !!!Bisous - Yentl