Y'a vraiment personne...

Publié le par Béatrice

3h46 et un coup de blues. Je sais même pas trop pourquoi. L'insomnie sûrement. Et puis, même sur le net, y'a plus un chat. Ou alors si mais à quoi bon parler sur des tchats avec des inconnus qu'on ne reverra sans doute plus jamais. Et puis pour leur dire quoi ? Qu'on a un coup de blues ? Géniale la première approche ! Alors, leur mentir et faire croire que tout va bien et entamer une discussion sans intérêt. On peut toujours, oui.

A 3h49 peu de chance de voir un ami connecté sur msn. Et ça ne se fait pas de téléphoner à une heure pareille. Alors, je me retrouve sur mon blog à écrire que j'ai un coup de blues et que je ne sais pas pourquoi il m'est tombé dessus.

La solitude, la nuit, c'est encore pire. Elle est là, elle s'infiltre et libère son venin. Et puis peu importe si elle est réelle ou pas... c'est le sentiment de solitude qui compte dans ces cas-là. On a bien conscience qu'on n'est pas seul au monde, pas tout à fait ou pas encore mais on se sent seul. Et puis, si j'appelais quelqu'un pour lui expliquer que je me sens seule, je ne serais plus seule, je ne pourrais pas lui expliquer que je me sens seule non plus. Il ne comprendrait pas pourquoi je le réveille à presque 4h du mat' pour ça...

Et puis, c'est pas facile à expliquer. Pas facile à comprendre, je le reconnais. C'est une sensation plus qu'autre chose. Ce sont des milliers de petits détails qui mis bout à bout soudain paraissent évidents et provoquent ce sentiment de solitude. Des mots, des regards, des souvenirs. La photo de quelqu'un qu'on a perdu de vue. Le souvenir de ceux qu'on a perdus tout court. L'angoisse de perdre ceux qui restent et de se perdre soi-même. Et puis cette impression d'être tellement bête de penser tout ça finalement...

4h05... encore quelques heures et il fera jour. 

Publié dans Lettres d' être

Commenter cet article

LUEUR 21/08/2009 08:41

La solitude, c'est un peu comme le mariage, nous sommes conditionnés " il ne faut pas être seul, il faut être marié"...Pourtant, les solitaires aiment la nuit, ils se sentent plus près du ciel.La solitude, c'est un sentiment humain, pourtant nous sommes entourés par nos chers disparus... nous ne sommes Jamais seuls... Courage, amieGene (Lueur)

Béatrice 21/08/2009 12:59


Oui, les solitaires ne sont pas si acceptés que ça. Il y a toujours ce doute :"Et pourquoi il/elle est seul(e) ?". Merci de ton passage par ici.


Stream 21/08/2009 06:17

AVANT la solitude ne me génait pas, je trouvais toujours de quoi m' occuper, je cherchais même à être seul le plus possible pour me ressourcer.Ma seule existence me suffisait.DEPUIS que je me suis séparé de Marlène, je suis désespérément seul, j' ai des crises d' angoisse et de solitude énormes. Ce n'est pas une solitude "sexuelle" ou de "rupture" c'est une solitude dans ma tête inexplicable, j' ai l' impression que tout ce que je fais je le fais seul et que ma vie n'a plus trop de sens malgrè toute l' énergie que je peux bruler dans des activités ou projets que j'ai à coeur.Relis mon article : http://ave-conscientia.over-blog.com/3-index.html c'est un peu ça mais en pire ....

Béatrice 21/08/2009 12:54


Je comprends. J'ai aussi ressenti ça, il y a 10 ans. Plus rien n'avait de sens parce que j'avais perdu l'un des seuls espoirs que j'avais pu avoir. Cette solitude
"dans la tête" comme tu dis, c'est terrible. Je l'ai connue aussi à la même époque. On est seul même au milieu des gens. Et ça, ils ne le comprennent pas ce qui nous enferme encore plus dans notre
solitude.


Armelle Manac'h 20/08/2009 18:20

Ce genre de choses m'arrive rarement , à cause des médicaments , que je prends essentiellement le soir . Là , depuis que je prends en plus ( parce que ça n'allait pas en juillet ) cinq gouttes de Tercian - neuroleptique - avant de me coucher , je fais mes nuits comme certains bébés ;) ! La solitude et l'angoisse en même temps , sans façon , merci ...

Béatrice 21/08/2009 12:48


Je n'ai jamais pris ce genre de médicaments mais parfois je me dis que ça serait peut-être une bonne chose.


FRED 20/08/2009 09:15

Bonjour Béa,Tu n'es pas seule, tu sais... il y aura toujours moi qui aurai une petite pensée pour toi, mais si je pense très rarement à utiliser messenger, je ne sais pour quoi ? Ca ne me vient pas naturellement. De plus, j'ai toujours une certaine réserve... et je préfère le clavier à ma voix. J'ai plus le temps de réfléchir à ce que je vais indiquer.D'allieurs, depuis quelques années maintenant, même si ce n'est pas régulier, je t'avais dit que je resterais en contact, suite à la fin prématurée de l'ACF et j'ai tenu promesse. Non ?

Béatrice 20/08/2009 12:53


Oui Fred, tu as tenu ta promesse, je sais et comme je l'ai dit c'est une impression de solitude, pas forcément une vraie solitude. J'ai moi aussi une certaine réserve,
trop de réserve même... alors, mes idées noires, je les garde pour moi ou bien, je les mets sur mon blog...