Ça sent bon...

Publié le par Béatrice

Il y a des boutiques où je me sens comme un poisson dans l'eau - oui, les animaleries en font partie - et d'autres où j'ai l'impression d'être un petit pois dans un champs de carottes, ou un cheveu sur la soupe, ou... tout ce que vous voudrez qui n'est pas à sa place... En tête arrivent les parfumeries... Autant j'aime bien le parfum, enfin, comme tout le monde, certains parfums... autant, je déteste les parfumeries. Je me dis toujours que je dois faire tache là-dedans avec ces clientes et surtout ces vendeuses si chic, si apprêtées, si pomponnées, si féminines, si maquillées... Moi, je ne suis rien de tout ça. Je m'habille cool, je ne me maquille pas, je ne suis pas chic... Alors, lorsque l'une des vendeuses m'approche, je me dis que je ferais mieux de déguerpir à toute vitesse parce que je vais avoir l'air ridicule...

Leur job c'est de vendre des parfums et quand j'entre là-dedans, mon objectif c'est d'en acheter donc, en théorie, nous sommes faites pour nous entendre...mais, j'ai un gros complexe face à ces vendeuses-là. Les autres, dans les autres boutiques moins... sauf dans certains magasins de fringues où vraiment je ressens encore le syndrome du petit pois au milieu des carottes parce que les filles font un peu trop sentir qu'elles sont belles et bien foutues et que moi, ben, non... une fois, y'en avait une qui doutait ouvertement du fait que je pouvais rentrer dans un pantalon taille 40 et donc, rien qu'à cause d'elle et de son insistance à me voir grosse, j'ai acheté un pantalon un peu trop juste, rien que pour la contrarier et lui prouver que, OUI, je pouvais rentrer dans du 40... En fait, elle n'avait pas tort mais c'était la façon de me le faire comprendre qui me dérangeait... J'aurais pu sortir sans rien aussi mais, je sais pas pourquoi, j'avais quand même décidé d'acheter un jean ce jour-là et comme je déteste faire 36 000 boutiques de fringues, la première avait été la seule et la bonne.


one-calvin.jpgBref, j'en reviens à mes moutons... J'ai acheté un parfum... J'ai craqué pour ONE de Calvin Klein (CK on pour les intimes...). J'aime bien... C'est un parfum mixte, je savais même pas dis-donc... Mais mon côté garçon manqué l'a encore emporté malgré moi... On ne change pas, hein... Heureusement, je n'en utilise pas trop dans l'année parce que sinon, la torture de la parfumerie reviendrait un peu trop souvent !

Publié dans Lettres d' être

Commenter cet article

Pascal 20/02/2010 17:57


je connais, çà sent bon!
bises


Béatrice 22/02/2010 20:57


Ah tu trouves aussi ! Cool !


le majeur 17/02/2010 18:03


je te rejoins tout à fais sur le complexe du petit pois. je ne me sens pas du tout à mon aise dans une parfumerie et dans tous les magasins un peu "bcbg" en génégal... j'ai trop l'impression de
faire partie du bas peuple quand je rentre la dedans...
donc, je n'y vais presque jamais, d'autant plus que je n'achète pas de parfum : comme je ne suis pas difficile, je porte celui qu'on m'offre. et j'ai la chance d'avoir un oncle qui, faute d'idée,
m'offre du parfum à chaque noël !


Béatrice 18/02/2010 13:37


Oui, c'est fou ça, cette façon qu'elles ont, même quand elles sont aimables, de nous faire nous sentir mal à l'aise, comme des ploucs un peu !


Isa 16/02/2010 18:35


L'important, Béa, c'est que tu aies trouvé un parfum qui te plait et que tu te sois fait plaisir ! Bisous.Isa


Béatrice 18/02/2010 13:40


oui, j'aime bien. Bisous !


Yentl 16/02/2010 16:58


Je te rassures tout de suite, je ne suis pas à l'aise non plus face à des vendeuses pomponnées et tirées à quatre épingles qui se prennent pour des gravure de mode et par la même
occasion te prenne de haut.
C'est malheureusement souvent le cas dans ce genre de boutique !!!
Ca ne fait penser à Pretty Woman ton article... LOL
Gros bisous
Yentl


Béatrice 18/02/2010 13:40


Sauf que je n'ai pas le physique de Pretty woman !