Dans une BD on écrirait : "#*&*=%µ§@*

Publié le par Béatrice

Le vocabulaire de nos concitoyens est de plus en plus... "fleuri" et nombreux sont ceux qui ignorent même qu'ils s'expriment vulgairement. Oh, n'allez pas croire que ça me dérange plus que ça et que je vais jouer les outragées, non... J'emploie, moi aussi, des mots pas très jolis et je trouve ça normal, enfin, pas bien grave, quoi... La différence, c'est que je sais que je suis vulgaire...

 

En début d'année, je demande toujours à mes élèves de 6e, les plus petits donc, quels sont ceux qui ont le droit de dire "des gros mots" à la maison, en présence de leurs parents... Tous les ans, ce petit sondage montre que c'est de plus en plus toléré. Bon, peut-être qu'ils mentent et prétendent avoir le droit pour épater les copains. Possible. N'empêche que la première fois où je l'ai demandé, il n'y en avait qu'un qui avait le droit, et que l'une des dernières fois, il y en avait une bonne quinzaine... L'an dernier, bizarrement, j'avais une classe très sympa, avec une grosse majorité de gamins positifs et agréables et, à mon petit sondage sur les gros mots, ils ont été peu nombreux à répondre par l'affirmative, certains précisant même, au passage, qu'ils n'avaient pas intérêt à le faire ! L'année précédente, c'était une classe plutôt pénible et c'est là que j'avais obtenu mon record de "Oui...parce que mes parents s'en foutent." J'y vois un rapport de cause à effet mais je peux me tromper...

 

Alors, ça ne veut pas dire que dans notre jeunesse, nous étions des anges qui n'aurions jamais prononcé un mot de travers. Bien sûr que non... Mais, je sais que pour ma part, j'ai été "autorisée" à dire "merde" et "con" à l'adolescence... Je m'y suis risquée une ou deux fois avant, en primaire, et ça ne s'est pas bien passé du tout... Pourtant, mon père n'était pas irréprochable dans ce domaine, loin de là, et c'est lui qui tolérait le moins que j'ose parler comme lui... Donc, l'excuse de "Mes parents parlent comme ça.", elle ne tient pas... En revanche, si personne ne dit aux gamins qu'il ne faut pas dire ces mots-là, ça permet de prendre conscience de la particularité de ce langage... Et c'est ça qui ne se fait plus...

 

Je me souviens, il y a 7 ou 8 ans, une gamine de 6e, en tout début d'année me disait que "fait ch***" et "put***" ce n'était pas du tout vulgaire.  Et alors, "merde" c'était carrément du langage soutenu... Mais les autres mots étaient à peine un chouia familier selon elle mais, comme tout le monde le dit, ça ne pouvait pas être vulgaire... Bah oui, ils confondent ce qui se dit couramment avec le langage courant... Donc, je lui ai donné un exemple concret : "Et si je vais voir le principal et que je lui dis qu'il me fait ch** avec son emploi du temps de m**** parce que j'ai autre chose à f*** que de venir 24h/24 dans ce put*** de bahut de m****"... Là, elle a pris un air horrifié, la gamine... Et elle m'a dit "Ah ben non, vous ne pouvez pas dire ça, c'est trop familier..." Donc, là, j'explique et je lui dis "Non, familier ce serait "Votre emploi du temps n'est pas top et j'suis pas ok pour passer mes nuits au boulot."... Là, l'élève ne voyait rien de choquant (même si, évidemment, on ne dirait pas ça non plus au principal ! )... Elle a fini par admettre que la première phrase était inacceptable à cause de la vulgarité... 

Publié dans Carnet de prof

Commenter cet article

Stacia 25/08/2010 21:09



Ca fait peur pour nos tous petits, c'est un cercle vicieux en fait, un chateau de carte.. Ici un gros mot et c'est punition automatique.. quand j'étais enfant mon pere nous lavait la bouche au
produit vaisselle (là c'était trop), mais bon pour ma part je prefere la bonne punition.. Au CP, par exemple je demandai à Quentin d'écrire une définition d'un mot du dico que je trouvai suivant
la circonstance...


bisous



Béatrice 27/08/2010 17:32



On est passé du "trop" au "trop peu" pour beaucoup de parents !


Bisous et à très bientôt !



Yentl ☼ 25/08/2010 11:05



Bravo pour cette jolie démonstration, j'adore !!!


Gros bisous


Yentl



Béatrice 27/08/2010 17:34



Merciiii