La loi des séries

Publié le par Béatrice

Après mon article sur le sommeil... du juste, j'espérais dormir ce week-end. Et ben, j'ai pas pu... Ma mère a été blessée hier matin. Elle est tombée dans la rue. Elle a réussi à rentrer à la maison, accompagnée de deux voisins et elle est venue me réveiller pour me dire qu'il fallait qu'on aille vite aux urgences parce qu'elle s'était sans doute cassé le bras... Donc, branle-bas  de combat... moi qui avais mal au genou parce que vendredi j'étais tombée à l'école (comme les gosses ou à cause d'un gosse plutôt), je ne savais pas trop si je pourrais conduire ou non mais heureusement, ça a été. On est arrivées aux urgences qui n'ont d'urgent que le nom parce qu'on a poireauté en tout 5 heures... en sachant que tout ce qu'on lui a fait s'est quasiment passé dans la dernière heure, le reste, on se demande ce qu'on foutait là... heureusement qu'elle ne souffrait pas trop parce qu'à aucun moment, on ne lui a proposé de calmant, rien... Pour mon accident de voiture, il y a deux ans, j'avais été mise sous morphine à peine arrivée et tant mieux parce que j'aurais pas supporté la douleur sinon. Là, rien... mais c'était dans une clinique, pas à l'hôpital... je crois qu'on n'aurait pas dû aller là...

Donc, au final, elle a le poignet cassé mais le pied aussi... ce qui fait qu'elle ne peut quasiment rien faire. Non, je rectifie, elle ne peut rien faire. Je sais ce que c'est d'avoir le bras en écharpe, c'est hyper pénible mais alors, le pied en plus, dans le plâtre aussi, surtout à son âge, vraiment, ça le fait pas. On en a pour un mois... minimum... 

Cerise sur le gâteau, demain et après-demain, j'ai des réunions qui se terminent à 20h ou 20h30, je ne me vois pas laisser ma mère seule toute la journée de 7h30 à 21h, en gros... ça se peut pas. Mais ma chef acceptera-t-elle que je ne fasse pas les réunions ? C'est pas pour un enfant, c'est pour un parent... alors, est-ce que ça comptera ?

 Donc, voilà, j'étais déjà crevée, j'avais une seule envie : me reposer... eh ben, c'est foutu... Va falloir au contraire redoubler d'une énergie que je n'ai pas vraiment en ce moment... aller puiser dans les réserves et puis, attendre que l'orage passe.

Publié dans Lettres d' être

Commenter cet article

Alex 15/12/2009 16:10


J'espère que ta maman va mieux et que toi aussi :)
Heu... 5 heures aux urgences c'est scandaleux !
Bisoux


Béatrice 15/12/2009 19:57


Quand j'y étais allée, j'avais attendu à peine 5 minutes avant qu'on s'occupe de mon cas même si c'était juste pour me mettre sous morphine, au moins, on s'occupait de
moi.


Jacques l'Ardéchois 14/12/2009 23:16


Y a des jours comme ça...............
Par contre 5 heures d'attente aux urgences, ça fait peur... bonjour la lente agonie...
je me demande si notre ami Johnny.H a attendu 5 heures avant d'être pris en charge... à ton avis ?
ça dégoute ...
Bon courage Béatrice... je sais c'est facile à dire... mais j'le dis quand même...puisque je le pense... et surtout courage à la blessée ...
Bises Béatrice 


Béatrice 15/12/2009 19:56


Je pense qu'en effet, Johnny n'a pas attendu 5 heures... ici, je sais pas...c'est peut-être parce que j'ai choisi l'option "clinique" plutôt que hôpital...


Yentl 13/12/2009 17:01



Je suis désolée pour ta maman... il ne manquait plus que ça !!!
Peut être qu'une aide familliale pourrait passer 2, 3 fois chez toi en journée pour l'aider... Si tu avais un enfant on te laisserait prendre le temps de t'en occuper tu penses... je n'en suis
pas sure... on a tj intéret a avoir une grande famille dans ces cas là... mais nous on repassera !!!
D'un autre coté, ça va t'obliger à te booster pour t'en occuper et ne penser qu'à elle quelques temps, donc... (on se comprend?)
Bisous et courage les vacances arrivent
Yentl



Béatrice 13/12/2009 17:18


Comme tu dis... et puis, finalement, dans ce genre de coup dur on comprend pas mal de choses aussi...
bises


anne 13/12/2009 14:55



Personne ne peut venir aider ta mère dans la journée? En effet, comment peut-elle rester seule pour manger, aller aux toilettes, faire sa toilette?
Je ne sais quoi te dire sauf bon courage ma pauvre!
Et prompt à ta maman.
Gros bisous



Béatrice 13/12/2009 15:15


Ben je sais pas... je vais me renseigner demain. Merci, bises