Non mais !

Publié le par Béatrice

Bien que je possède un garage, il m'arrive, lorsque je sais que je dois sortir à nouveau de laisser ma voiture dehors. Or, à l'heure de midi, c'est un peu difficile de trouver une place devant chez moi. Par miracle, j'arrive et je vois une jolie place sur le petit parking juste en face de l'immeuble. Aussitôt, je m'y gare, ravie de cette aubaine si rare !

 

Je traverse la rue et m'aprête à rentrer chez moi lorsque j'entends derrière une voiture qui s'arrête et quelqu'un qui dit "S'il vous plaît, s'il vous plaît !"... Je me retourne et je vois une dame (pour le moment, c'est toujours une dame, après, ça va devenir une connasse) qui m'interpelle. Je me dis qu'elle doit chercher son chemin et je m'approche. Et là, elle me balance, limite agressive :

 

- Vous savez que c'est le parking de la maison pour tous ? (il y a en effet un petit panneau "parking réservé à la maison de quartier" mais bon, tout le monde se gare là vu le peu de places qu'il y a et le peu de monde qui va véritablement à la maison pour tous)

 

- Euh, oui, enfin, la partie qui est au fond. (sincèrement c'est ce que j'ai toujours cru)

- Non ! Tout le parking ! lance-t-elle toujours aussi aimable. Et j'allais me garer là... sauf que vous avez pris ma place !

- Ah ben, tout le monde se gare là depuis toujours. (et maintenant, lâche moi, j'ai faim !)

- C'est le parking de la maison pour tous et le temps que je fasse le tour, vous aviez pris ma place alors je vous ordonne de déplacer votre voiture !

 

Oui, vous avez bien lu : madame, la connasse, m'ordonne ! A moi ! La moutarde me monte au nez, je deviens peu aimable aussi :

 

- Je ne suis pas la seule sur ce parking, que je sache, hein ?(on dirait mes élèves...)

- Sauf que c'est vous que j'ai vue donc, vous déplacez maintenant votre voiture, vous vous trouvez une autre place, là, c'est la mienne... et je vous ai vue donc je sais que c'est vous qui m'avez pris ma place !

- Ah ben vous m'avez vu donc j'ai pas eu de bol, c'est tout mais je ne bouge pas. Tout le monde se gare là, moi aussi.

- Je vous dis de changer de place !

- Non... je fais ce que je veux et je ne bougerai pas ! (oui c'est très gamin mais j'en avais rien à foutre de cette pétasse ==> oui, ça m'a énervée un chouia, je le reconnais)

 

Et là, je rentre chez moi la laissant protester  et grommeler dans sa voiture.... Pffff... J'ai été assez étonnée de ma capacité à être très désagréable. En général, je reste courtoise et polie, voire limite intimidée et prête à obéir sur le champ, à me confondre en excuses, ou à en trouver une de derrière les fagots vite fait bien fait. Mais là, non. J'ai gardé mon calme mais je lui ai répondu très sèchement et  très sûre de moi (alors que, peut-être, dans un sens, j'aurais pu me garer ailleurs et que ce parking est en effet sans doute réservé à la MPT)...J'aurais dû ajouter : "ah oui, j'aurais pu me mettre dans mon garage mais le plaisir de vous faire chier est tellement jouissif que ça aurait été dommage" mais bon, ça aurait été un peu provocateur je crois...

 

Bref, je crois que je ne suis pas à prendre avec des pincettes en ce moment !

 

pfff.jpg

Publié dans Lettres d' être

Commenter cet article

Jacques l'Ardèchois 27/11/2011 08:48


Et allez donc !... Elle a de la chance d'avoir eu à faire à toi ...


Ma réponse à (madame la conasse) est toute prête dans ce cas de figure :


" En voiture Simone, c'est toi qui conduis, c'est moi qui klaxonne ! "...

Agrum 25/11/2011 23:20


Ah ! Elle ne savait pas à qui elle avait affaire, sinon, elle aurait commencé par ne pas ordonner quoi que ce soit. En plus, un vendredi, ça devient franchement risqué . Quant à "sa place", j'imagine qu'il n'y a pas son nom dessus. Vérifie tout de même, au cas où...

Béatrice 26/11/2011 22:07



J'ai vérifié et cette place est depuis occupée par plein de monde... mais, je suppose qu'ils sont tous des potes à elle de la MPT ! Même ceux qui, comme moi, sont entrés dans l'immeuble !



Alba 25/11/2011 19:18


Bravo !


Bien joué !


Et dire que si elle avait demandé gentiment, tu lui laissais peut-être !

Béatrice 26/11/2011 22:07



Ouais, peut-être... je sais pas mais vu sa façon de faire, c'est sûr que c'était mal barré !



Armand 25/11/2011 18:20

Chère Béatrice, Pour pouvoir laisser sa voiture devant sa porte sans risquer d'amende, il faut mettre une copie miniaturisée de sa plaque contre l'entrée du garage. Je suppose que, pour la "maison
de quartier", rien n'empêche la dame de faire la même chose: indiquer que le parking privé est réservé au personnel, avec un macaron à apposer sur son pare-brise. Et, pour donner plus de poids à
cette demande, mettre un pictogramme avec une auto tirée par une dépanneuse. Amitiés

Béatrice 26/11/2011 22:09



J'ignore s'ils ont un macaron à la maison de quartier mais en tout cas, les voitures qui se garent sur ce parking n'en ont pas, j'ai vérifié !



Yentl 25/11/2011 16:54


J'adore lecommentaire que tu aurais pu ajouter... Mdr !!!
Gros bisous de la part de quelqu'un qui ose aussi parfois se garer dans la rue et non dans son garage... lol
Bizzzzzzzz
Yentl

Béatrice 26/11/2011 22:08



Oui, je l'ai pensé très fort ce commentaire !


Bisous