On manque de profs.

Publié le par Béatrice

Il y a quelques jours, un chroniqueur de France Inter affirmait que les enseignants ne devraient pas avoir de revendications salariales vu que pour 16h de cours ils gagnaient à peu près 9000€... Apparemment, cet abruti notoire avait été pêcher un prof super diplômé dans un lycée super ellitiste qui enseignait uniquement en prépa, bref, le top du top où il doit y en avoir moins de 100 sur tout le pays. Donc, évidemment, politique de sappe du corps professoral, les gens, en général, ont réagi en hurlant que c'était pas normal que ces feignasses gagnent autant alors que d'autres s'épuisent à la tâche pour que dalle...

Bien sûr, nous sommes loin de gagner 9000€... Après 14 ans de carrière, j'en gagne 2000 à peu près (je peux le dire, de toute façon, on peut trouver l'info sur le net si on va sur un site honnête et sérieux et pas sur France Inter)... Mais bref, admettons... Il y a quelques années, c'était carrément le ministre de la fonction publique qui avait prétendu que les profs gagnaient 4000€ minimum... Je ne les ai jamais vus non plus mais peut-être que je n'ai pas coché la bonne case à un moment... Tout est possible...Donc, re bref, re admettons...

Alors, pourquoi manque-t-on d'enseignants ???? Lisez cet article de Libération et vous verrez que les jeunes ne veulent plus enseigner. L'un de mes amis, un jeune homme qui vient de rentrer dans le monde du travail (coucou Juju !) m'a dit un jour qu'il envisagerait de devenir prof en tout dernier recours, si jamais il ne trouvait rien d'autre... et encore... Là, je me dis : "Quoi ? Les jeunes ne sont donc pas intéressés par un salaire mirobolant qui ne demande qu'un investissement de 16h/semaine, voire 18 dans certains cas... des vacances à gogo, des grèves interminables, des congés maladie programmés pour bien coller avec les grèves et les vacances... "Sont trop cons les jeunes ou quoi ? C'est quoi le souci ? Pourquoi refusent-ils cette opportunité ? Et quand je dis les jeunes, je devrais aussi ajouter tous ceux qui envient les profs et qui se disent qu'ils ont trop de la chance comparé à eux qui, dans leur entreprise, doivent vraiment travailler pour un salaire de misère ! Pourquoi ne passent-ils pas le concours ? On le dit bien : ON MANQUE DE PROFS ! Alors engagez-vous nom de Zeus ! Pourquoi hésitez-vous ???

Avouez que 9000 ou même 4000€ pour ça, on signe de suite !!! D'ailleurs, je vais peut-être y songer tiens... Ah merde, j'le suis déjà... Mais elle est où cette putain de case que j'ai pas signée pour gagner 9000€/par mois pour 16h de boulot ! J'suis vraiment débile mais moi, ça marche pas... ça reste 2000€ pour bac+5, 20h de cours et à peu près autant de préparations... soit, 40h/semaine. Donnez-moi la case à cocher, donnez-moi la case à cocher !!! On m'a menti !!! Je veux 9000€ pour faire cours comme tous les autres !

Publié dans Carnet de prof

Commenter cet article

z... 14/07/2012 12:17


Le haut du panier pour un prof de fac c'est un peu plus de 6000 euros brut mensuel. Et il y en a très très peu qui atteignent ce salaire.


A cela, il peut s'ajouter quelques revenus annexes de ces profs du haut du panier lorsqu'ils font certaines conférences, écrivent des bouquins...


Donc en cumulant, certains arrivent sans doute à la somme dont tu as entendu parler, mais je pense qu'ils sont vraiment peu nombreux. En fin de carrière, ça tourne plutôt autour de 4000 brut.

z... 12/07/2012 09:54


Il parlait peut-être du salaire annuel.


 


9000 euros mensuel, je ne pense pas qu'un prof de prépa puisse atteindre cette somme, même s'il est dans les TOM et qu'il accumule les heures de colle.

Béatrice 14/07/2012 12:08



Je ne pense pas non plus qu'un prof, quel qu'il soit, puisse atteindre cette somme... J'ai entendu parler de profs de fac qui touchaient, il y a 20 ans, 50 000F... mais, juste la rumeur aussi...
alors, rien de sûr !



Yentl 11/07/2012 17:06


Si tu retrouve cette case, je déménage et je coche aussi !!!
J'ai le bel âge pour changer de vie...

Armand 11/07/2012 16:36

Chère Béatrice, Chez nous, en Belgique, je me souviens que les meilleurs éléments choisissaient l'industrie et pas l'enseignement... Je déduis que l'industrie paie beaucoup mieux, même s'il fallait
y bosser 40 heures/semaine au minimum (dans les années '60) et se contenter de trois semaines de vacances par an. Mais le stress causé par des élèves indisciplinés se manifestait déjà: réfléchir
intensément sera toujours moins préjudiciable à la santé que de devoir s'attendre à des "incivilités" dès que l'on se retourne, je crois! (Et je crois que la situation n'a fait qu'embellir
depuis...) Amitiés

José 11/07/2012 16:18


Faut dire aussi que c'est devenu un métier à risque...

Béatrice 11/07/2012 16:28



Ben oui mais va dire ça à ceux qui ne voient que les avantages...