Parole de l'élève, parole sacrée...

Publié le par Béatrice

Il y a deux ans, je donne à mes 5e un travail de description à réaliser : vous choisissez la photo d'un paysage que vous aimez bien et vous en faites une publicité à la manière d'une agence de voyage. Comme beaucoup ne voyaient pas trop ce que j'attendais d'eux, j'explique : vous exagérez un peu le côté magnifique, vous enjolivez tout ça pour donner aux gens l'envie d'y aller, vous essayez de les convaincre que c'est le plus bel endroit du monde.

 

Quelques semaines plus tard, la maman de Josélito demande à me rencontrer... Nous parlons des résultats et de l'attitude de son fils qui se montre insolent et surtout n'écoute rien en classe... Et soudain, elle me dit qu'il a été traumatisé depuis le jour où, en le regardant dans les yeux, j'ai affirmé devant toute la classe que tous les agents de voyage étaient des menteurs et des arnaqueurs dont on devait se méfier... Selon elle, je n'avais pu le faire que contre lui puisque je savais très bien qu'elle travaillait dans une agence de voyage... donc, je m'étais, ce jour-là, acharnée à humilier Josélito devant ses camarades et en démolissant les agents de voyage...Inutile de préciser que j'ignorais le métier de cette dame et que je pensais même qu'elle bossait dans une banque, sans trop savoir pourquoi d'ailleurs... Je lui lui ai dit... Elle s'est trouvée quelque peu gênée... J'ai été soutenue par ma chef... Heureusement.

 

Bizarre ce décalage entre ce qui s'est REELLEMENT passé dans ma classe et la version trafiquée du gamin qui savait que j'allais parler de son attitude et qui a préféré attaquer avant... Et après ça, on va me dire que les enfants ne mentent jamais et ne sont pas prêts à déformer la vérité pour avoir la peau d'un prof ???

Publié dans Carnet de prof

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agrum 26/03/2012 11:27


Il est vrai que le récit de ce que l'on a pu dire ou faire en classe, revu et corrigé par les élèves et parfois leurs parents, est souvent différent de la réalité. Heureusement, on peut
généralement donner notre version des faits, acceptée ou pas, et passer à autre chose. Mais quand les médias et un chef de l'Etat s'en mêlent...


 

Béatrice 26/03/2012 19:31



Entre ce qu'ils ont écouté, ce qu'ils ont compris, ce qu'ils vont répéter, comment ça le sera, comment ce sera compris et interprété par les parents, ça en fait des possibilités de malentendus
!!!



Jacques l' Ardéchois 26/03/2012 00:26


Comme tu l'indiques dans ton article précédent, les cons sont vraiment trop nombreux ... c'est là le problème ...

Béatrice 26/03/2012 19:31



Et ça va pas aller en s'arrangeant !



José 24/03/2012 18:57


Il y a des coups de pied au cul qui se perdent!

Béatrice 24/03/2012 20:02



Et ça prouve que tout peut être mal interprété très rapidement.