Quel bazar !!!

Publié le par Béatrice

objets_caches.jpgDepuis quelques mois, j'adore les jeux d'objets cachés. Je ne sais pas si vous connaissez mais, regardez l'image et vous comprendrez mieux. En fait, ça consiste à retrouver des objets hétéroclites habilement dissimulés dans une scène dans un désordre assez impressionnant (pire que mon bureau !!!), tellement habilement qu'à la base, quand on regarde la liste d'objets à trouver, on n'a pas du tout l'impression qu'ils y sont... Mais si ! Je ne sais pas comment on peut réaliser ce genre d'image mais ça doit demander un travail assez impressionnant car, parfois, l'objet bizarre est tellement bien intégré au décor que vraiment, faut de la patience pour le découvrir.

 

Et sur FB, depuis un moment, je joue à un jeu qui s'appelle "Gardens Of Time" et à chaque étape, on a 5 scènes d'objets cachés à élucider... Le but, c'est de trouver ce qui est demandé de plus en plus rapidement afin de gagner de plus en plus de points. Et, c'est là qu'on s'aperçoit que le cerveau est une machine étrange et merveilleuse... Plus on regarde la scène, plus on repère les objets à découvrir, plus on va vite pointer la souris dessus et, au passage, on s'aperçoit qu'on sait souvent aussi, à peu près, où se trouvent d'autres objets qui pourront être réclamés par la suite. Au bout d'une dizaine de tentatives, même sans avoir la scène sous les yeux, on pourrait presque dire que le lézard se trouve en bas, à gauche, près des lunettes de soleil et au dessus du Petit Chaperon Rouge... Mais, ce qui est surprenant c'est qu'une scène qu'on connaissait par coeur redevient presque étrangère (heureusement, pas complètement !) si on la laisse de côté pendant plusieurs jours et qu'on s'intéresse à d'autres scènes dont on se met, bien évidemment, à retenir les détails... C'est à dire que les récentes "effacent" petit à petit les plus anciennes... ou du moins les détails les plus précis. Et souvent, comble de l'histoire, ce sont les objets qu'on avait déjà eu un mal fou à trouver la première fois qui redeviennent difficiles à repérer lorsque le "mini-formatage" s'effectue.

 

J'avais déjà entendu dire lors d'une émission médicale que le cerveau était "limité" en matière de stockage d'images parce qu'elles prenaient trop de place... et ça se vérifie... et je vous interdis de penser que c'est parce que mon cerveau est celui d'une blonde et que, forcément, sa capacité de stockage est très réduite... En attendant, ça fait travailler la mémoire quand même et c'est pas une mauvaise chose !

Publié dans Jeux

Commenter cet article