Secret or not secret ?

Publié le par Béatrice

Il y a une blogueuse que j'aime beaucoup lire qui a ouvert un blog secret en parallèle de son blog officiel. C'est vrai qu'à partir d'un moment, ça devient compliqué de dire certaines choses dans le blog que tout le monde connaît... Mais c'est amusant quand même de voir comment les choses évoluent... Au départ, on avait le blog "journal intime" pas vraiment intime puisqu'il pouvait être lu par tout un tas de monde, en particulier des inconnus mais aussi, et surtout, des connus... Et c'est là que commence le souci, je crois... Mais peut-être que je me trompe.

 

Si on écrit un journal intime, c'est juste pour soi... On se confie des choses à soi-même. On jette sur papier ou sur écran des mots qui nous étouffent et ça nous fait du bien... Sauf que, par définition, personne ne les lit et personne ne réagit. C'est donc un peu frustrant... dans un sens. Sauf si ça nous suffit... On n'a pas toujours besoin du regard des autres. Mais si on s'ennuie un peu avec soi-même entre les lignes d'un cahier,  on a le blog-journal intime et là, on jette aussi pas mal de mots mais on espère avoir des réactions... Souvent, les réactions viennent de lecteurs qu'on ne connaît pas réellement même si on fait un peu connaissance virtuellement. Pour ma part, je citerais quelques noms d'habitués tels que Jacques, Armide, le Majeur, Abby, Fred et d'autres que j'oublie certainement (c'est ça quand on cite, hein, vous avez remarqué aussi...). Ce sont des gens que je ne connais pas dans la vraie vie et avec qui j'ai discuté par écran interposé uniquement (hormis Fred avec qui j'ai eu l'occasion, il y a fort longtemps, de discuter en vrai). Parmi ces habitués se glissent aussi des amis réels, qu'on rencontre pour de vrai, qu'on cottoie régulièrement, à qui on a donné l'adresse de ce "journal intime"...A priori, comme ce sont des amis, ça ne nous dérange pas qu'ils jettent un oeil ou deux dans notre univers...

 

Pourtant, c 'est à partir de là que ça commence à se compliquer. Que des presque inconnus lisent nos pensées, ça va et on est plutôt content de lire leurs réactions, plus neutres sans doute. Mais les amis, ou les gens qu'on fréquente en vrai, ça fait bizarre de savoir qu'on leur a révélé tel ou tel truc, tel ou tel moment de cafard, de doute, de mal être qu'on aurait caché en temps normal pour ne pas les inquiéter, pour ne pas les embêter, ne pas les déranger...

 

Du coup, comme la blogueuse dont je parlais au début, on aurait presque envie d'avoir un autre blog, "secret" donc, où on écrirait toutes ces choses dont on a envie (ou besoin) de parler mais qu'on ne peut plus dire parce qu'on sait que ceux qu'on connaît bien peuvent lire et qu'on n'a pas toujours envie qu'ils sachent tout ça, ou en tout cas pas tout de suite, là, au moment où on écrit et où on dit, peut-être, des trucs pas terribles à lire... On ouvre donc un nouveau journal intime plus intime mais toujours pas intime parce qu'on a quand même toujours envie d'avoir des réactions... eh ben oui... sinon, on écrirait comme au bon vieux temps, dans un cahier vraiment perso...

 

Je trouve cette évolution intéressante... On est passé du journal intime au blog puis du blog "officiel" au blog secret qui se rapproche plus du journal intime sans en être un... On a donc, pour certains, sur le net, une vitrine et puis l'arrière boutique pas forcément aussi bien agencée ni rangée, un peu en bazar, en vrac... pleine de poussières trop lourdes et de cartons défoncés...

 

Je n'ai pas de blog secret... pas encore... mais, si je regarde bien, j'ai pas mal de poussières et de vieux cartons qui traînent ici et là...

Publié dans L'univers des blogs

Commenter cet article

Iddril 02/07/2011 08:50



Comme toi, j'en suis arrivée à me demander si je n'allais pas en créer un autre sans fermer l'actuel, plus "intime". Certains proches connaissent mon blog, donc je me restreins.



Béatrice 06/07/2011 22:13



Oui, des fois, on se dit que ça serait bien mais est-ce qu'on s'en servirait vraiment ?



le majeur 12/06/2011 18:10



sur mon premier blog, j'avais fait l'erreur de croir que mon blog était justement un journal intime et je me suis rendu compte à mon détriment qu'on ne doit pas tout dire sur internet car on ne
sait jamais qui le visite.


depuis, sur mon nouveau blog, qui n'est pas secret, mais bien plus anonyme, je sélectionne vraiment ce dont je vais parle, car des gens que je cotoie dans la vraie vie le consulte, à commencer
par ma famille.


quelque fois, j'aimerais bien en dire plus, mais ça, je le garde désormais pour mon vrai journal intime "papier", que j'ai continué à écrire en parallèle... ça me semble plus sage et parfois plus
sain aussi !



Béatrice 14/06/2011 17:49



J'ai tenu un journal intime quand j'étais ado, comme beaucoup... et même un peu plus tard. Je ne sais pas si ça m'aidait. Parfois, j'aurais envie de recommencer mais bon... Depuis ton aventure
sur ton ancien blog, je fais plus attention parce qu'on ne sait jamais qui lit et comment c'est interprété surtout.



Jacques l'Ardèchois 03/06/2011 20:56



Que d'ouvrir un deuxème blog, il est préfèrable dans ce cas d'écrire un livre...



Béatrice 14/06/2011 17:52



Tu as raison Jacques ! J'aimerais mais c'est une démarche difficile !



z... 31/05/2011 15:26



Je comprends tes préoccupations.


Le mien c'est du style "journal intime" et je ne connais aucun de mes lecteurs. Jamais je n'aurais l'idée saugrenue de donner l'adresse de mon blog à une de mes connaissances.



Béatrice 31/05/2011 19:09



Au départ, je ne savais pas trop ce que donnerait ce blog donc, j'ai donné l'adresse à mes amis pour qu'ils me disent ce qu'ils pensaient... mais du coup, c'est sûr que je ne peux pas tout écrire
aussi librement.



abby 31/05/2011 11:44



Sur mon blog, je en dis que ce que je veux bien dire, car ma soeur le voit et je dois faire attention; sinon, oui, je publie pour avoir des retombées bien sûr, mais parfois, c'est frustrant de ne
pas être comprise ou lue; pourtant, ce n'est pas si intime que ça ce blog.
Bisous